Échoppe de prêt-à-manger !

Nos préparations
logo
Echoppe

Les pieds sous la table vous propose une cuisine homme-made pour les soirées de frigo vide ou de manque d'inspiration. Dès l'ouverture, vous y trouvez du pain, une viande cuisinée avec sa sauce, un poisson de la côte, un dessert. Les produits locaux et de saison sont privilégiés. Pour vos tablées, n'hésitez-pas à passer commande.

  • Dans la boutique, faites votre choix
  • A la maison, il n'y a plus qu'à
  • se mettre...
  • Les pieds sous la table !
Viandes

VIANDES CUISINEES

Marinées, confites, condimentées, farcies, mitonnées, braisées, nos viandes proviennent en grande partie d'éleveurs locaux : cochon de Bayeux, agneau du Cotentin ou de prés salés, bœuf race normande.

Retrouvez nos spécialités par journée thématique, le cochon du mardi, la volaille du mercredi, l'agneau du jeudi avec une suggestion de garniture d'accompagnement. Vous pouvez également commander le plat familial selon l'idée du moment, lasagnes, pot-au-feu, blanquette et autres.

Viande
Epicerie

ÉPICERIE

Pain

PAIN

Retrouvez chaque jour des baguettes fraîches, mises a disposition par un artisan local.

Nous vous proposons également du pain au levain naturel, des pains spéciaux et des pains à base de farine biologique, fabriqués sur place.

Et le dimanche, croissants et brioches !

Pain
Logo

LE CUISINIER

Je souhaite apporter aux revitais et aux habitants des communes environnantes une cuisine honnête, authentique et généreuse, sans tricherie et aux prix justes. Dans la boutique, les produits locaux, de qualité et de saison seront avec un couteau bien affûté mes armes pour tenter de répondre au mieux à vos attentes. Manger est un plaisir, cuisiner, une passion.

La cuisine est un voyage que l'on partage. 20 années d'échange en collectivité, brasserie, gastronomie ou bistronomie, sont une expérience culturelle.

Je me souviens du Yorkshire pudding de Paul, cuisinier irlandais astucieux, qui en un coup de couteau tranchait une vingtaine de raisins en 2 (sans les lancer !) ; des currys de Gordon, valeureux cuisinier zoulou, à l'humilité et à la gentillesse exemplaire, dont les yeux brillaient le jour où il a appris à préparer un foie gras ; des turbots bio de Dave, éleveur Jersiais, toujours fier de ses « babies » qu'il tenait, l’oeil ému, dans le creux de sa main alors qu'ils étaient âgés de quelques semaines ; du rougaille z'andouillette, divin, de Marcel, réunionnais impétueux ; de Yannick, boulanger français, qui m'avait bluffé avec sa baguette aux noix ; de Ben, anglais flegmatique, jamais stressé ; de Suran et ses scones à l'aneth, pâtissier sud-africain, emprunt de sagesse et de diplomatie : « Vous, les cuisiniers français, vous êtes des fous ! ».

Ludovic.